Finding Nemo

18 07 2008

Aujourd’hui, j’ai pris un bateau vers l’île de Mamutik. C’est une des cinq îles très près de KK. Ça ne prend qu’une vingtaine de minutes s’y rendre. Habiter dans une ville cosmopolite et pouvoir aller faire du snorkeling sur une île à vingt minutes, wow!

«Tu connais Nemo?, m’a demandé Maurice. Tu vas peut-être en voir lorsque tu feras du snorkeling.» Alors voilà, je suis partie à la recherche de Nemo en avant-midi.

Après le BBQ, pendant que les gens se prélassaient au soleil, je me suis aventurée dans un sentier dans la jungle au milieu de l’île. Il n’y avait absolument personne. C’était fantastique. J’ai emprunté un chemin en dehors du sentier principal. J’ai entendu un bruit dans les feuilles. Je me suis retournée et j’ai vu un lézard d’au moins 2 mètres. Il a finalement eu peur et il est parti. J’ai continué mon chemin et j’ai vu deux autres gros lézards. J’ai eu le temps de prendre une photo avant qu’ils disparaissent à leur tour.

prise avec mon cell Nokia N95

prise avec mon cell Nokia N95

Ensuite, je suis partie vers l’île voisine, Manukan, à environ 5 minutes en bateau. J’y ai fait du snorkeling jusqu’à l’heure du départ. C’était tellement magnifique! Des dizaines de poissons m’encerclaient et me picossaient. À quelques mètres seulement de la rive.

Vraiment, je me verrais très bien habiter KK. D’ailleurs j’y songe. En marchant dans les rues ce soir et en m’achetant des fruits au marché, je me sentais vraiment bien. On n’essaie pas de nous vendre des trucs à tout prix. Lorsque je marche toute seule, tout le monde me sourit ou me dit bonjour, mais personne ne vient m’énerver. Pour une fille seule, je trouve vraiment que Sarawak et Sabah en Malaisie sont des destinations idéales. Je n’ai aucune crainte à me promener seule dans les rues. Même pas pour le vol.

Et puis, j’adore tellement la bouffe ici. Tout est bon! Les sauces, le riz, les poissons sur le BBQ… Yummy!

Les biscuits, cake, pancakes…

Et puis les fruits! Il y en a tellement que je n’avais jamais goûtés avant! Je n’en reviens pas qu’ils ne les exportent pas. Je suis complètement folle des snake fruits, un genre de lychee. Il n’y en a qu’ici parait-il. 😦

Kota Kinabalu est une destination shopping pour les Australiens et les japonais… Dois-je vraiment mentionner que la shopohalique en moi a refait surface ce soir en marchant dans les boutiques 😉

Je vais trouver le retour difficile…

Demain, je prends l’avion pour Sandakan. Pour ma dernière soirée à KK, je m’en vais dans un bar karaoké avec Maurice et ses amis.

Publicités




Bau, le lac et les grottes

16 07 2008

Le deuxième jour, je suis partie pour Bau.

Juste au nord de la ville, se trouve deux grottes, Fairy & Wind Caves.

Mon guide Roslan m’a d’abord emmené à Fairy Cave. On avait quitté Kuching vers 8h30 alors il était encore tôt lorsqu’on est arrivés à Bau (48 km de Kuching).

On était complètement seuls dans cette immense grotte où l’on doit penser apporter sa lampe de poche! Le seul son venait des chauve-souris. L’immensité de cette grotte était visible au début grâce à la lumière du jour qui entrait un peu.

Mais en avançant, on n’y voyait plus rien. Une fois les lampes de poche éteintes, c’était la noirceur totale.

Visiter une grotte dans ces conditions, sans des dizaines de touristes autour, c’est tellement mieux! D’ailleurs, plus tard, un groupe est arrivé et ce n’était plus la même chose. Heureusement, nous étions sur notre retour donc j’ai eu la chance de vivre ce moment d’intimité avec la Fairy Cave, avec le seul son des chauves-souris et de l’eau qui coule… Et quelques explications de Roslan.

Mon but était de pointer les touristes qui sont arrivés pour montrer à quel point c’est immense, mais bon, je ne pointais pas du tout au bon endroit! On regarde vers la droite pour les touristes. D’ailleurs, j’avais oublié que ce n’est pas poli de pointer de cette façon en Malaisie. Ici, on pointe avec le pouce.

Dans cette grotte, il n’y a que mon N95 qui réussissait à capter assez de lumière pour les photos. C’est drôle, parce que dans l’autre grotte, mon appareil régulier fonctionnait mieux.

Wind cave

Nous nous sommes ensuite aventurés vers la Wind cave, où il y a 200 000 chauve-souris! On les entendait dans la Fairy cave, mais rien à comparer ici. C’est fou. Roslan m’a emmené dans un endroit fermé au public parce qu’il y en a un paquet! On pouvait voir au loin des dizaines de yeux rivés sur nous. Plusieurs volaient. Une chauve-souris m’a d’ailleurs heurtée en plein front! Mais apparemment, j’ai la tête dur! Je pense qu’elle a probablement eu plus de mal que moi!

Avant de repartir pour le Rainforest Music Festival, on est arrêtés au Lac de Bau.

ET puis en passant par la ville…





Kuching, jour 1

16 07 2008

Je profite de mon nouvel hôtel où la connexion Internet ne coûte rien pour me mettre à jour dans mes post.

En arrivant à Sarawak, je suis d’abord allée m’enregistrer à l’hôtel Crowne Plaza Riverside. Puis, je suis arrêtée quelques instants au Sarakraf Pavilion où l’on retrouve des artisans locaux. Ensuite, je suis allée prendre une longue marche sur le riverside, en revenant par le bazaar.

Quelques photos de Kuching:

Kuching, en malais, veut dire chat. Il y a donc des statuts de chats un peu partout. Il y a même un Cat museum! Le chat est l’animal domestique le plus populaire chez les malais. Il est présent dans la plupart de leurs croyances, superstitions, folklore et tradition. Autrefois, les gens croyaient qu’il possédait des pouvoirs surnaturels. On croit toujours que c’est un animal qui apporte la chance. Puisque le chat aime avoir un nid douillet, il souhaite inévitablement la prospérité à ses maîtres. (ça je l’ai appris en visitant le cat museum hier)





Rainforest World Music festival

15 07 2008

Alors, pour revenir un peu en arrière, J’ai commencé mon séjour au Rainforest World Music Festival. Le festival se déroule au Sarawak Culture Village, dans la forêt tropicale.

Le site est très grand, il y a deux scènes, des kiosques de nourriture, des bars, bref, tout pour avoir du plaisir. Les spectacles s’enchaînent sans aucun arrêt d’une scène à l’autre, puisqu’elles sont dans le même espace. On n’a qu’a se tourner vers la gauche ou la droite, c’est vraiment génial.

La musique du monde, ça le dit, ça vient de partout! Il y avait des spectacles de groupes locaux, mais aussi de l’Inde, du Japon, du UK, de la Pologne, etc..  À quand un groupe de Montréal là-bas?

Ce n’est pas la saison des pluies, mais c’est la RAINforest!! Vendredi, la pluie tombait à grosses gouttes! Finalement, je me suis fait donner un traitement de réflexologie puisqu’on s’était réfugié sous une tente de massages.. J’ai affronté la pluie pour aller voir quelques spectacles et marcher sur le site. Roslan a préféré rester sous la tente à m’attendre.

Le lendemain, il faisait très beau et c’était beaucoup plus agréable. Évidemment, il y avait beaucoup plus de personnes. En fait, c’était plein à craquer.

J’y ai rencontré des journalistes du UK, Dubaï, Phillipines, Indonésie… Vraiment sympas! J’étais un peu déçue de ne pas pouvoir les rejoindre pour la finale. Le festival dure trois jours, mais moi je partais de Kuching le dimanche. Même si j’aurais aimé voir le dernier soir du festival, je ne regrette pas du tout d’avoir quitté pour aller à Batang Ai! C’était tellement beau. J’y ai vécu des moments uniques dont je me souviendrai toujours.

J’ai fait un petit Animoto du festival sur une des chansons du disque Gaqdong Green de Tuku’ Kame’ que j’ai acheté là-bas. C’est un groupe local qui utilise les instruments d’autrefois. Il jouait samedi soir.

[clearspring_widget title= »Animoto.com » wid= »46928cc51133af17″ pid= »487de0e0f7c6112c » width= »432″ height= »260″ domain= »widgets.clearspring.com »]





Une nuit dans la jungle version luxe

13 07 2008

J’adore Sarawak. C’est tellement beau. Il y a tellement de choses que je ne pourrai voir! Je vais revenir!

Mon guide est aussi le best! Il a survecu a une morsure de cobra, descend de cinq tribus et a grandi dans une longhouse. Il a toujours des histoires incroyables a me raconter.

Le Rainforest Music festival etait fantastique. wow. unique la foret tropicale comme toile de fond! Je vais mettre quelques photos prochainement.

En ce moment, je suis dans un Hilton au milieu de la foret tropicale. Mon acces Internet est par modem sur un vieil ordi (d’ou le manque d’accent). Je viens d’avoir un massage traditionnel de Borneo et je suis completement coma alors je vais aller me coucher dans ma jungle.

Je devrais avoir du temps demain pour mettre quelques photos du festival ou de ma rencontre avec 200 000 chauve-souris.





Bornéo – mon itinéraire

6 07 2008

Plus que deux jours. J’ai tellement hâte de partir!

Donc, voici en gros, de quoi a l’air mon itinéraire, (il va peut-être se modifier un peu en cours de route).

Je pars mardi, mais après deux jours d’avionS et de transfertS (Montreal-Vancouver-Taipei-KL) , je ne vais arriver que jeudi après-midi à Kuala Lumpur. Je n’y resterai que quelques heures puisque mon vol pour Bornéo est le lendemain à l’aube.

Jour 1:

Je vais essayer d’aller marcher un peu dans KL si je réussis à dormir pendant mes vols et/ou attente d’aéroports. Mais j’atterris à 13h, alors je ne suis vraiment pas certaine que j’aurai l’énergie!

Jour 2-3-4-5-6 (secteur de Kuching)

Kuching, Rainforest Music Festival, Fairy & Wind cave, Semenggoh Nature Reserve, Serian, Batang Ai, une longhouse Iban.

Jours 7-8-9 (secteur de Kota Kinabalu)

Kota Kinabalu, Kinabalu Park & Poring Hot Springs, Pulau Sapi

Jours 10-11 (secteur de Sandakan)

Liberan Island, Selingtan Turtle Island, rivière Kinabatangan, Sukau

Jours 12-13-14

départ, avions, transits, etc! Ayoye!!! Je viens de réaliser que revenir va me prendre 3 jours!! Mes vols de retour sont de jour. Je suis contente d’avoir une nuit à l’hôtel de l’aéroport de KL + une nuit à l’hôtel de l’aéroport de Vancouver. Je ne devrais pas arriver trop crevée!

Bornéo, Malaisie

Bornéo





Plus que 4 jours avant mon départ

4 07 2008

Mardi prochain, je pars finalement -et enfin!- pour la Malaisie. Je resterai deux semaines à Bornéo, la troisième plus grosse île du monde. Et ce voyage, je le débuterai au Rainforest Music festival!

Dernièrement, j’ai relu avec autant de plaisir le récit de voyage Cartes postales d’Asie de mon amie Marie-Julie Gagnon. Comme à ma première lecture, j’ai eu envie de tout vendre et de repartir vivre ailleurs. Je l’avais déjà fait lorsque j’avais décidé de partir deux ans à Londres et que je n’avais pas les moyens. Tout y était passé: livres, CD, films…

À part une petite escale pour un lancement de parfum à New York, ça fait depuis janvier que je n’ai pas voyagé. J’ai des fourmis dans les jambes. Je n’ai qu’une seule envie depuis des semaines: PARTIR!  Et finalement, ce moment est arrivé.  Cette attente n’aura pas été vaine. Cette fois, c’est en Malaisie que je vais. Ma première fois en Asie.  Je ne pars pas y vivre comme j’ai parfois envie de faire, mais y aller deux semaines, c’est déjà ça.