Finding Nemo

18 07 2008

Aujourd’hui, j’ai pris un bateau vers l’île de Mamutik. C’est une des cinq îles très près de KK. Ça ne prend qu’une vingtaine de minutes s’y rendre. Habiter dans une ville cosmopolite et pouvoir aller faire du snorkeling sur une île à vingt minutes, wow!

«Tu connais Nemo?, m’a demandé Maurice. Tu vas peut-être en voir lorsque tu feras du snorkeling.» Alors voilà, je suis partie à la recherche de Nemo en avant-midi.

Après le BBQ, pendant que les gens se prélassaient au soleil, je me suis aventurée dans un sentier dans la jungle au milieu de l’île. Il n’y avait absolument personne. C’était fantastique. J’ai emprunté un chemin en dehors du sentier principal. J’ai entendu un bruit dans les feuilles. Je me suis retournée et j’ai vu un lézard d’au moins 2 mètres. Il a finalement eu peur et il est parti. J’ai continué mon chemin et j’ai vu deux autres gros lézards. J’ai eu le temps de prendre une photo avant qu’ils disparaissent à leur tour.

prise avec mon cell Nokia N95

prise avec mon cell Nokia N95

Ensuite, je suis partie vers l’île voisine, Manukan, à environ 5 minutes en bateau. J’y ai fait du snorkeling jusqu’à l’heure du départ. C’était tellement magnifique! Des dizaines de poissons m’encerclaient et me picossaient. À quelques mètres seulement de la rive.

Vraiment, je me verrais très bien habiter KK. D’ailleurs j’y songe. En marchant dans les rues ce soir et en m’achetant des fruits au marché, je me sentais vraiment bien. On n’essaie pas de nous vendre des trucs à tout prix. Lorsque je marche toute seule, tout le monde me sourit ou me dit bonjour, mais personne ne vient m’énerver. Pour une fille seule, je trouve vraiment que Sarawak et Sabah en Malaisie sont des destinations idéales. Je n’ai aucune crainte à me promener seule dans les rues. Même pas pour le vol.

Et puis, j’adore tellement la bouffe ici. Tout est bon! Les sauces, le riz, les poissons sur le BBQ… Yummy!

Les biscuits, cake, pancakes…

Et puis les fruits! Il y en a tellement que je n’avais jamais goûtés avant! Je n’en reviens pas qu’ils ne les exportent pas. Je suis complètement folle des snake fruits, un genre de lychee. Il n’y en a qu’ici parait-il. 😦

Kota Kinabalu est une destination shopping pour les Australiens et les japonais… Dois-je vraiment mentionner que la shopohalique en moi a refait surface ce soir en marchant dans les boutiques 😉

Je vais trouver le retour difficile…

Demain, je prends l’avion pour Sandakan. Pour ma dernière soirée à KK, je m’en vais dans un bar karaoké avec Maurice et ses amis.