Demain: Vegas

6 01 2009

En journalisme, une autre de mes branches est ce qui touche de près ou de loin à l’Internet, la technologie et les jeux vidéo. Puisque je ne suis pas toujours en voyage, j’ai décidé d’avoir un deuxième blogue pour pouvoir parler de tout ce qui touche de près ou de loin à l’Internet, la techno et les jeux. Alors, si ça vous intéresse, vous pouvez l’ajouter dans vos readers! www.ginadesjardins.com

Je pars demain pour Las Vegas. Je vais au CES, le international consumer electronic show, un salon annuel produit par la Consumer Electronics Association (CEA). Réservé aux professionnels de l’industrie, on y découvre les nouveaux produits électroniques ainsi que les nouvelles tendances à surveiller.

Publicités




Voyager avec Dido

1 12 2008

Je viens de découvrir le site Safe Trip Home de la chanteuse Dido, pour lequel on a demandé à des réalisateurs de différents pays de créer une vidéo inspirée par une chanson de son nouvel album Safe Trip Home.

Je trouve que c’est une façon ingénieuse de faire découvrir sa musique et de faire participer les utilisateurs. Personnellement, ça fait des années que je n’avais rien écouté de Dido. Je la redécouvre grâce à ces clips qui me font voyager un peu…

En arrivant sur le site, on navigue donc sur un globe à la recherche des vidéos.

image-31

Pour des raisons évidentes à ceux qui me connaissent, je me suis d’abord arrêtée à Londres…

image-32

Par la suite, je suis allée en Nouvelle-Zélande à Catlins,

image-35

Puis à Bangkok,

image-34image-33

à Rio

image-38image-37

et puis à Nazare au Portugal.

image-40image-41

Selon ce que j’ai compris, davantage de clips seront ajoutés. J’ai hâte de voir ça.

Après avoir regardé un clip, on peut donner son impression en indiquant comment il nous fait sentir. En s’inscrivant au site, on peut également garder en mémoire sa trajectoire et la partager avec des amis.

Quelques clips sont dispos directement sur la Fan page Facebook: www.facebook.com/safetriphome





L’art du rock

27 11 2008

Les musées semblent de plus en plus intéressés à rocker leurs expositions.

Le Tate Modern, un musée d’art contemporain que j’aimais tant visiter lorsque j’habitais à Londres a demandé à 12 groupes rock de visiter le musée et de choisir une pièce qui leur inspirait une nouvelle chanson. Les illustrations sonores qui en découlent sont très intéressantes. Parmi les 12 groupes, on retrouve Union of Knives, Basement Jaxx et New Young Pony Club. Heureusement, le résultat de Tate Tracks se retrouve sur le site Internet! Malheureusement, pour une question de droits d’auteur, on ne peut pas écouter la composition de The Chemical Brothers.  Quelle bonne raison pour retourner à Londres et revisiter la Tate! 

*****

À Montréal, on a aussi des musées qui «Rock»! Deux expositions inaugurées au mois d’octobre dernier valent vraiment le détour!
Au Musée d’art contemporain de Montréal, l’exposition Sympathy for the Devil : Art et rock and roll depuis 1967, met en lumière le rôle de la musique pour l’inspiration d’une centaine d’œuvres. Jusqu’au 11 janvier.

marclay_01

Marclay, http://www.macm.org, Sympathy for the Devil : art et rock and roll depuis 1967

Lambie, www.macm.org

Jim Lambie, vue de l’installation Pinball Wizard, 2007 et The Byrds (Love in a Void), 2007.

Vidéo de l’installation de Jim Lambie: http://video.macm.org/video.php?id=/2/48&lang=fr

Vidéo de l’installation de Christian Marclay: http://video.macm.org/video.php?id=/3/48&lang=fr

*****

Au Musée des Beaux-Arts, on présente jusqu’au 18 janvier, Warhol Live, qui se consacre au rôle de la musique dans l’œuvre de l’excentrique Andy Warhol.

Ado, j’étais une grande fan du groupe Velvet underground et c’est grâce à leur fameuse pochette illustrée par Andy Warhol que j’ai connu ce dernier. C’est pour cette raison que j’associe davantage l’artiste à une banane qu’à des soupes Campbell! 🙂

image_30

image_1

Andy Warhol montrant une photo publicitaire de 1964 des Rolling Stones

Cyndielauper

Madonna

Prince





Images de Montréal

26 11 2008

Le centre Eaton de Montréal, un centre commercial du centre-ville, dévoilait au printemps dernier l’exposition «La Ville dans l’objectif», pour laquelle douze photographes avaient eu pour mission de capturer la ville selon leur vision. Ils ont par la suite invité le public à participer au collectif sur le site www.districtmontreal.com

Selon eux, on retrouve sur ce site la plus grande image collective de Montréal.

On invite maintenant le public à déposer leurs images du temps des fêtes. J’adore le concept.

Malheureusement, le site n’est pas très « user friendly ». La recherche de photos spécifique ou de thèmes a vraiment été bizarrement pensée… Enfin. Ça reste une excellente idée.

Photographie d’une des entrées du Centre Eaton de Montréal où sont exposées les photographies du site.:

_mg_2400





Show derrière!

28 10 2008
Par un concours, Gérald Tremblay invite les citoyens à proposer des designs pour les taxis de la ville. C’est vrai que les taxis sont des signes distinctifs de certaines villes, comme New York, Mexico ou Londres. À un point tel qu’on les prend autant en photo que les monuments de la ville. Ça serait bien des taxis bien montréalais. Qu’est-ce que ça pourrait bien être? Des taxis bleus?Mes préférés sont, sans aucune hésitation, les black cab de Londres. J’ai eu un coup de foudre dès que j’y suis montée. D’abord parce qu’il y a beaucoup d’espace. À l’arrière, on peut y monter à 5! 3 d’un côté et 2 de l’autre, en face. Ça donne l’impression d’être dans une limousine.

Ce que j’appréciais surtout, c’est que les chauffeurs connaissent toujours les chemins les plus courts, les problèmes de circulation, etc. Ça ne m’est jamais arrivé qu’un chauffeur ne sache pas où aller. Pas étonnant, ils doivent suivre un cours assez poussé paraît-il.

Ici, ça me frustre de payer une fortune parce que le chauffeur se retrouve dans une manifestation, ou parce qu’il a fait semblant de savoir où il allait. C’est pas ma job de connaître la ville et de m’informer des fermetures de rue… Comme si je savais toujours où j’allais lorsque je prends un taxi! Je suis déjà allée à un rendez-vous pour le travail à Ville Saint-Laurent. Sur un gros boulevard. Eh bien, le chauffeur m’a fait appeler mon futur client pour savoir où aller. Embarrassant! Et j’ai payé pour le temps du téléphone (sur mon cellulaire) et du temps passé le taxi arrêté!

D’ailleurs, les chauffeurs des black cabs sont propriétaires de leurs véhicules. Ils les conduisent donc quand ça leur tente puisqu’ils sont leur propre boss. C’est pour ça qu’on en trouve difficilement tard le soir ou la nuit…

Enfin, bref, j’ai découvert dernièrement, j’ai découvert le site Black Cab Sessions. Installés sur la banquette arrière d’un taxi londonien, les musiciens donnent des prestations intimistes à souhait. Vous vous souvenez de la prestation d’Arcade Fire dans un ascenseur pour la série Concerts à Emporter? Cette contiguïté est toujours au poste avec Black Cab Sessions. À toutes les semaines, une nouvelle performance est mise en ligne et la liste d’artistes qui se prêtent au jeu est assez impressionnante! Depuis un an, on a vu défiler, entre autres,  The New Pornographer, Cold War Kids, Martha Wainright, Fleet Foxes, Bon Iver, My Morning Jacket, Badly Drown Boy, The Futureheads, the Raveonettes et Death Cab for Cutie.

Death Cab for Cutie
Death Cab for Cutie

The New Pornographer

The New Pornographer





Voyager virtuellement en montgolfière ou en Hovercraft

10 09 2008

Je suis tombée sur un monde virtuel pour les amoureux des voyages.

http://www.jneys.com/

Ce qu’on nous promet? Pouvoir voyager dans le confort de son fauteuil et rencontrer des globetrotteurs de partout.

Le site se sert des cartes et de wikipedia, mais va aussi éventuellement intégrer des images et de l’information données par les utilisateurs qui ont visités des endroits.

Voyager dans le confort de son fauteuil, c’est n’importe quoi. Voyager, ce n’est pas juste une question de voir. Ça implique les 5 sens selon moi.

Mais, je pense que ça peut être une bonne idée pour avoir un aperçu de sa destination et pour faire ses prochains choix. Ou pour connaître des gens qui habitent où l’on prévoit aller. Ou pour ceux qui aimeraient se faire des amis avec ce même intérêt pour les voyages.

Le site est encore en site alpha. Les concepteurs sont donc ouverts aux suggestions et commentaires.

Vous en pensez quoi? Ça vaut la peine de s’inscrire vous croyez?

J’ai créé un compte.

Il faut d’abord se choisir un type de maison, un emplacement, un personnage et un moyen de transport. Je suis restée près du réel, je suis basée à Montréal, j’ai un cottage (l’option appart n’y était pas).

Je voyage en Montgolfière (elle va extrêmement vite d’ailleurs!). Bon ok, ce n’est pas près de ma réalité, mais toutes les options sont du genre…

Malheureusement, je ne pouvais plus changer de moyen de transport ou de maisons par la suite. Je suis confinée à voyager en Montgolfière pour toujours… Pff!

Dire que j’aurais pu être en Hovercraft comme Luke Skyvalker et Obie-Wan Kanobi dans Star Wars!!

Ben non, il a fallu que l’envie me prenne d’essayer un tour de montgolfière avant!

Arghhhh! C’était juste pour essayer pour un tour, puis maintenant je suis prise avec!!!

Enfin…

Je peux soit arrêter sur une destination (et y lire une description venant de wikipedia) ou à la maison de quelqu’un.

Voici quelques captures d’écran:

On peut y tenir un journal de bord:

Je trouve ça sympa quand même pour en apprendre plus sur un endroit. C’est très visuel. J’ai hâte de voir ce que ça donnera avec plus d’utilisateurs qui ajouteront du contenu activement, parce que pour le moment, c’est pratiquement inhabité. Tous les endroits où je suis arrêtée étaient déserts. Remarque, je ne crois pas m’en servir pour aller «chatter», mais j’aurais aimé voir si certains le faisaient.





Maintenant je regrette…

27 07 2008

…de ne pas avoir gardé mes cartes d’embarquement. J’ai toujours trouvé ça inutile de la part des gens qui les gardaient. Enfant, je le faisais. Tout comme je gardais mes billets de spectacles. Et puis, trouvant que c’était vraiment des trucs inutiles à garder, j’ai tout jeté.

Je le regrette maintenant. J’avais tort!

Sur le site, FlightMemory, on peut recréer l’historique de nos voyages!!

En entrant les numéros des vols, on obtient une foule de renseignements comme le temps que l’on a passé dans les airs, le nombre de kilomètres parcourus, une carte avec tous nos déplacements, nos plus courts et plus longs vols, le type d’appareils, les aéroports les plus fréquentés, si on a le plus souvent été assis côté hublot ou pas, etc…

J’aurais aimé aussi savoir combien de fois j’ai fait l’équivalent du tour de la Terre, ou la distance entre la Terre et la Lune…

On peut même se commander une affiche avec la carte de nos déplacements.

Hmmm, je crois que je vais essayer de remplir un profil de mémoire…